Nature & Inspiration

H U A N G S H A N.   I N S P I R A T I O N A L   M O M E N T S

Qui a vu les cinq montagnes sacrées n'a nulle envie de connaître d'autres cimes;
Mais qui a vu Huangshan n'éprouve plus aucun plaisir à regarder les montagnes sacrées.
Xu Xiake


Huangshan. Inspirational Moments

Huangshan, Montagnes Jaunes, Monts Célestes...
Depuis la nuit des temps des millions ont gravi ses pentes abruptes,ses marches raides et parfois très étroites.
Des milliers de poèmes ont été écrits, des milliers de tableaux ont été peints, des centaines de millions de photos ont été prises.
Longtemps je croyais ces paysages irréels, issus de l’imagination exubérante des peintres d’antan.
Puis j’ai découvert le travail de Marc Riboud, Wang Wusheng, Michael Kenna, Art Wolf.
Le rêve de voir ces montagnes est né, il est même devenu une obsession.
Trois voyages à différentes époques, presque deux mois à explorer ce massif légendaire, la tête dans les nuages,
les yeux écarquillés d’émerveillement devant tant de beauté et de magie.
Grandiose, étonnant, mystérieux, envoûtant, aucun superlatif n’est de trop.
Une splendeur éphémère et intemporelle en même temps.
Les tableaux crées par un jeu incessant de brumes éthérées avec les rocs et les arbres changent à chaque instant.
Les pics granitiques, taillés par le temps et les éléments, flottent dans un océan de nuages tantôt douillet et serein, tantôt agité et menaçant,
apparaissant et disparaissant tels des fantômes au gré des caprices de Chi Po, Dieu des vents chinois.
Les pins centenaires ou tous jeunes, façonnés en bonsaï par des intempéries et la nature de sol adoucissent les rochers austères
et les falaises abruptes en jouant à cache-cache avec les nuages.
On peut rester des heures à contempler le spectacle sans s’en lasser.
Etre là, parmi ces pics vertigineux, toucher l’écorce rugueuse de ces pins incroyables, frôler les nuages...Lieu unique, pèlerinage inoubliable...


©2007-2013 LUDMILA ESPIAUBE - Tous droits réservés.